Le Charme sanglant des Guerres religieuses.

Publié le par MDV

Tandis que les affrontements se précisent en Palestine entre partisans du Fatah et partisans du Hamas ; tandis que, en visite officielle en Indonésie, l'Illuminé de Téhéran, parle à nouveau de "supprimer Israel" de la carte du monde et, au mieux, de renvoyer tous les Israéliens "de là où ils sont venus", en Irak, chiites et sunnites sont toujours aussi heureux de se rencontrer :

Le Grand ayatollah Ali al-Sistani a ordonné la fermeture pendant trois jours de toutes les mosquées chiites d'une ville du sud de l'Irak où un imam sunnite a été tué.

Le chef religieux des chiites irakiens, personnalité la plus respectée du pays, a émis cette fatwa pour Zoubayr, où des hommes armés ont tué l'imam Cheikh Khaled Ali Obeid al-Saadoun et deux de ses collaborateurs mercredi alors qu'ils quittaient une mosquée après les prières du soir.

Cheikh Mohammed Falak, un représentant d'Ali al-Sistani à Zoubayr, a précisé dans un communiqué mercredi soir que le Grand ayatollah avait ordonné la fermeture de toutes les mosquées chiites de la ville à partir de ce jeudi et jusqu'à samedi pour dénoncer ces meurtres et d'autres attaques contre des sites religieux dans la province à majorité chiite de Bassorah, dans le sud du pays.


Quand la religion monte à la tête des hommes, y a pas à dire : ça craint. ;-)

Et les civils innocents là-dedans ? Ils trinquent - sans alcool, Coran oblige.

Commenter cet article