Non, Ségo ne ressemble pas à Nicolas et elle le prouve !

Publié le par MDV

Elle le prouve par les propos suivants auxquels il manque, hélas ! l'intelligence et le profond talent qui étaient l'apanage de M. Mitterrand :

Elle est revenue sur ses propositions formulées mercredi à Bondy (Seine-Saint-Denis), en admettant notamment que les termes "encadrement militaire" pour les délinquants avaient "pu surprendre".

"Qui va sur le champ des catastrophes humanitaires dans le monde? Les militaires, les pompiers, les gendarmes, les associations humanitaires, c'est-à-dire des professions sous uniforme, parce qu'elles ont des compétences. C'est l'armée citoyenne", a fait valoir Ségolène Royal.

En ce qui concerne la mise sous tutelle des allocations familiales, elle a expliqué qu'il ne s'agissait pas de "suspendre" ces allocations comme le "fait la droite".

"La mise sous tutelle, cela consiste à faire en sorte que les dépenses continuent à se faire, mais avec une personne qui suit ces dépenses" en attendant que la famille "reprenne ses marques".

Selon Mme Royal, cette mesure, comme l'idée de stages, est "respectueuse des familles".


Reprenons :

1) "Qui va sur le champ des catastrophes humanitaires dans le monde ? Les militaires" : ben forcément, la guerre étant l'une des plus grandes catastrophes humanitaies qui soient et les militaires vivant de la guerre, on voit mal comment ils ne pourraient pas se trouver là ...

2) "les pompiers :" là encore, Mme Royal a raison : il faut bien quelqu'un pour éteindre les incendies provoquées par les bombes et les pillages ;

3) "les gendarmes" : les gendarmes, ce doit être pour arrêter les pillards à temps, ce qu'ils font toujours, tout le monde le sait, ce qui évite le recours, en tant de guerre, aux milices privées, tout le monde le sait aussi ;

4) "les associations humanitaires" : fatalement, nul n'ignore combien les associations humanitaires présentent de points communs avec les militaires qui déchaînent les guerres. Allez voir en Irak : ils vous diront, les Irakiens, qu'il n'y a aucune différence entre les membres de ces associations et Dick Cheney !

5) "c'est l'armée citoyenne" : enfoncé, Chirac ! et pourtant, côté formules creuses, il assume !

6) quant à "la mise en tutelle des allocations familiales," elle a été, n'en déplaise Mme Royal, proposée par la droite (et huée par la gauche). Elle n'impliquait pas une suspension desdites allocations mais leur remise directe à un gérant de tutelle appelé à suivre les familles concernées.

Morale de l'historiette :

Electrices, électeurs, quand c'est la droite qui porpose tout ça, ce n'est pas respectueux. Si c'est Ségo qui le dit, ça dégouline par contre de respect.

Bref, c'est un peu, voyez-vous, comme les preuves de la culpabilité de nos hommes politiques dans telle ou telle affaire : les hommes politiques n'étant jamais coupables mais toujours accusés à tort, ils ne sauraient être coupables et se contentent donc d'être victimes.

C'est toute la différence entre vous, l'électrice, l'électeur moyens et eux.

Et contrairement à ce que s'imaginent de bonne foi, j'en suis sûre, certains d'entre vous, n'espérez pas qu'un vote en faveur de Mme Royal remettra les pendules à l'heure : non, cette brave dame se contentera de modifier le nom des heures, ça suffira bien pour cinq ans. ;O)

Commenter cet article